Ligne 16 Métro du Grand Paris Express

L’ingérence du projet d’aménagement de la ligne 16 métro est à prendre en considération. Ce projet doit être à la hauteur pour résoudre le problème du  transport des passagers et de leur bien-être (ventilation et éclairage naturels). Ce projet doit également promouvoir le développement dans des zones urbaines en croissance, le but étant de rendre les déplacements très rapides et fluides entre les gars. Avec ce projet, il est possible d’envisager la construction d’un réseau de fibre optique sur la ligne 16 métro qui va desservir les zones en proximité de la ligne.

Le légendaire réseau de métro parisien s’agrandit pour devenir le Grand Paris Express. La nouvelle ligne 16 couvre 25 kilomètres au nord-est de Paris. Les documents présentés renforcent la peur des retards

Ces préoccupations ont été exacerbées par la réunion tenue en Ile-de-France le 17 avril 2018 sur le calendrier opérationnel de mise en œuvre de la ligne 16 métro, dont il ressort des documents disponibles qu’une section commune avec la ligne 17 sera construite début 2024, avant le début des Jeux olympiques, mais peut-être pas pour la section suivante. La livraison est alors prévue pour fin 2024 au plus tôt, sans plus de détails. Toutefois, ce retard ne tient pas compte des problèmes que les entreprises pourraient rencontrer sur place, ce qui retarderait la livraison de l’équipement d’une année supplémentaire. Ce serait contraire aux promesses du premier ministre.

projet ligne 16

 

Ligne 16 métro attendue depuis longtemps est remise en question

 

parmi les grands projets stratégiques de mobilité en Ile-de-France, la ligne 16 du métro, qui devrait relier Saint-Denis Pleyel à Noisy-Champs, avec une heureuse diagonale de plus de 27,5 km, est mise en cause par les zones touchées par la catastrophe de 93, qui relie le centre économique de Plaine Commune (Seine-Saint-Denis) à Marne-la-Vallée. L’objectif est d’offrir une intégration économique et sociale aux habitants de cette zone, certes moins dense qu’ailleurs, mais qui devrait éviter plusieurs heures de déplacements quotidiens difficiles. L’objectif est de faciliter l’intégration à la vie urbaine.

Cependant, la ville a besoin d’une ligne sans plus attendre, même si elle est promise en 2013. Elle développera la zone et offrira de nouvelles opportunités de développement. Un super métro est également une condition préalable à un projet d’envergure pour la ville, tel qu’une université sur les 35 hectares de la plaine de Montceleux.

La ligne 16, le compteur automatique à capacité adaptée, est constituée du tronçon Saint-Denis Pleyel / Le Bourget RER / Noisy-Champs ligne rouge. La ligne 16 métro est longue d’environ 25 km et possède un tronc commun d’environ 5,5 km avec la ligne 17 entre Saint-Denis Pleyel et Le Bourget RER.

Elle contribue au développement de la partie orientale de la Seine-Saint-Denis. Il est relié aux liaisons ferroviaires Seine-et-Marne et assure une liaison directe avec les centres du Bourget et de la Plaine Saint-Denis.

Le matériel roulant utilisé sur cette ligne doit avoir les mêmes caractéristiques que la ligne 17, avec laquelle il a un noyau commun. Les synergies possibles dans l’acquisition et l’entretien du matériel roulant entre le matériel roulant des lignes 16 et 17 et celui de la ligne 15 seront également explorées. Selon les moyens de transport disponibles, cette ligne peut être exploitée aux heures de pointe du matin, avec une pause entre deux trains de 3 à 4 minutes. L’offre serait alors deux fois plus élevée sur la partie commune des lignes 16 et 17 de Saint-Denis Pleyel/Le Bourget (inférieure ou égale à 2 minutes).

En région parisienne, la nouvelle ligne de métro 16 projette un impact social, économique, culturel et psychologique majeur sur les zones enclavées. Non seulement elle crée un sentiment d’appartenance et les relie mieux au reste de l’Ile-de-France, mais elle permet aussi à ses habitants d’accéder à des emplois qui leur étaient auparavant inaccessibles.

De même, lors des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024, plusieurs grandes installations seront en service.

On comprend bien que la ligne 16 du métro de paris va traverser les zones mal desservies, pour ainsi améliorer la vie quotidienne de nombreux habitants de l’Est de l’Ile-de-France. La ligne 16 métro partagera un centre d’exploitation dans les communes d’Aulnay-sous-Bois et de Gonesse.

La ligne 16 métro devrait être opérationnelle en 2024, de Saint-Denis Pleyel à Clichy-Montfermeil et au plus tard en 2030 à Noisy-Champs. Il comprendra un tronc commun d’environ 5 km de long avec la ligne 17 entre Saint-Denis Pleyel et le RER du Bourget.

L’automatisation du métro ne permet que trois à quatre minutes entre les trains. La vitesse du trafic est optimisée par la vitesse des trains, qui atteignent 110 km/h. Les Jeux Olympiques de Paris vont influencer l’ouverture de la première partie de la ligne 16 en 2014. Cependant, les deuxièmes et troisièmes parties du projet mettront plus de temps c’est-à-dit jusqu’en 2030. Le coût d’aménagement de la ligne 16 est estimé à une valeur de 3 milliards d’euros.

ligne 16

 

Ligne 16 Métro : Réduction des heures de transport par jour

 

D’après une étude réalisée par l’APUR 2015, il en ressort que de nombreux travailleurs de ces zones travaillent particulièrement dans les zones d’emploi de Paris, Roissy, Aulnay-sous-Bois, Montreuil et Chelles.

Le temps moyen pour se rendre à ces endroits par les transports publics est maintenant d’environ une heure (et deux fois plus long selon les correspondances) ! Beaucoup d’habitants de ces zones n’ont pas le sentiment d’appartenir à l’aire métropolitaine de Paris : ils appartiennent avant tout à leur quartier.

Faciliter la circulation des personnes est la première arme dans la lutte contre les inégalités, qui a fait l’objet de plusieurs séminaires organisés par la Société du Grand Paris. Il ne fait aucun doute que les zones urbaines sont également en crise en raison des inégalités qui les caractérisent, en particulier au niveau métropolitain. Pour combattre cette situation de crise et d’inégalité, il faut ouvrir le territoire par la ligne 16 métro.

carte ligne 16

 

Manque d’implication dans la vie urbaine

Saviez-vous que l’absence de stations au retour de la boucle T4 augmentait le temps de passage entre l’hôpital Montfermeil et Clichy Montfermeil et le faisait passer de 6 minutes à 12 minutes ?

Il est important de rappeler la ligne 16 a également des éléments à prendre en considération tel qu’un noyau commun des lignes 16 et 17 avec plus de 5.5 km entre Saint-Denis Pleyel et Le Bourget offrant ainsi une très importante intégration dans la vie urbaine.

Pour plus d’informations sur la ligne 16 métro

Real Estate Paris une expertise dans l’immobilier sur le grand Paris 

Derniers posts

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers posts de blog