C’est quoi le Grand Paris Aménagement ?

Le Grand Paris Aménagement

La ville est un reflet de l’époque, sauf que, à proprement parler, elle doit transcender le temps et s’adapter au présent. Bref, c’est le constat du bilan de Thierry Lajoie, PDG du Grand Paris Aménagement, bras armé de l’Etat dans la planification de la région Ile-de-France. Fondée en 1962, l’ancienne Agence nationale et technique de l’Île-de-France n’a pas pu se contenter de changer le nom de l’entreprise ni même d’étendre ses compétences.

Le contexte des projets a évolué avec l’importance croissante des questions environnementales, du changement climatique et de la technologie numérique. A plus grande échelle, dit Thierry Lajoie, les applications de la ville de demain changent et les urbanistes sont confrontés à un problème très spécifique. Les composants urbains sont produits sur une période de dix à cinquante ans, avec peu ou pas de connaissance de leur utilisation exacte lorsqu’ils sont livrés des années plus tard.

Grand Paris Aménagement, auparavant appeler Agence foncière et technique de la région parisienne, est une société publique industrielle et commerciale (EPIC) créée par l’Etat en 1962. Sa compétence territoriale s’étend à l’ensemble de l’Ile-de-France. Elle intervient dans quatre domaines : la planification opérationnelle et le montage, le génie agricole et l’immobilier, le développement et les travaux publics.

Le Grand Paris Aménagement est basé à Paris et dispose de deux départements délégués, le nord et le sud-est, autour des centres de Roissy et d’Evry.

Le Grand Paris Aménagement est l’un des principaux acteurs du développement urbain de la région Ile-de-France. Elle travaille avec et pour les autorités locales, à la fois en tant que consultant, avocat et concessionnaire, en veillant à la bonne exécution des activités qui lui sont confiées et à leur qualité urbaine et environnementale.

Les départements du Grand Paris Aménagement

Génie agricole

Avec plus d’un demi-siècle d’actions de développement rural au service de l’Etat et des collectivités d’Ile-de-France, le Grand Paris Aménagement a acquis les connaissances et l’expérience nécessaires pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie rurale adaptée aux spécificités des politiques et mesures envisagées. Elle agit également pour le compte de l’Agence régionale des espaces verts (AEV) et pour le compte de l’État, par l’intermédiaire du ministère de l’Agriculture, pour la protection des espaces naturels. Elle agit également en tant que gestionnaire foncier pour l’État et d’autres institutions publiques.

Construction et montage

Au-delà de l’activité principale de développement, le Grand Paris Aménagement a décidé de se positionner sur les démarches de recherche menées avant le démarrage du projet urbain, convaincu que l’expérience des promoteurs en termes de réalité opérationnelle en fait des opérateurs particulièrement qualifiés qui peuvent apporter un appui précieux aux collectivités locales.

Aménagement et développement urbain

Grand Paris Aménagement intervient principalement dans le cadre de concessions d’aménagement octroyées par des collectivités locales ou intercommunales à la suite d’un appel d’offres préalable et, dans certains cas, dans le cadre de projets dont il a pris l’initiative, conformément à son statut de collectivité publique. Elle apporte également son soutien aux collectivités locales qui souhaitent réaliser directement leurs projets, soit par le biais de la gestion de projet, soit sur une base contractuelle.

Le Grand Paris Aménagement est le concessionnaire d’une cinquantaine d’entreprises de toutes tailles et de tous types. Elle gère des parcs d’activités (dont le plus important est aujourd’hui Aérolians-Paris dans la commune de Tremblay-en-France) et des zones et opérations résidentielles dans le cadre du Programme national de rénovation urbaine (dont le plus important est le PRU Clichy-Montfermeil).

Bâtiments publics

Le Grand Paris Aménagement intervient dans la construction de travaux publics, soit en tant que maître d’ouvrage des immeubles faisant l’objet du contrat de concession pour la construction de ZAC établit par le Grand Paris Aménagement, soit en tant que mandataire ou assistant du maître d’ouvrage lorsque cette prestation est réalisée pour le compte d’un tiers. L’un des fleurons du Grand Paris Aménagement a donc été la construction de la plupart des stations de vacances régionales.

Grand Aménagement de Paris : Simple et moderne

L’objectif était de donner un nouvel élan au Grand Aménagement de Paris en renouvelant son image de société historique dans le domaine du développement urbain. C’est pourquoi elle propose des modèles qui jouent avec les formes géométriques et les grandes images pour illuminer le contenu institutionnel du site.

ICADE : Accord de partenariat avec Grand Paris Aménagement

Les deux institutions entendent travailler ensemble sur un nouvel axe de développement pour ce parc d’activités de 155 000 m² de 25 hectares, en tenant compte des évolutions en cours et de l’aménagement de la phase 3 du Nord parisien, Aérolians Paris. Au-delà de ces éléments, les transports publics seront également renforcés, comme la nouvelle station de métro Grand Paris Express.

A travers les études menées dans le cadre de ce partenariat, ICADE et Grand Paris Aménagement entendent développer un modèle de transformation écologique des parcs d’activités, illustré par une étude de cas spécifique dans le Grand Roissy.

Points forts

– Leader européen de l’immobilier de bureaux et commercial depuis la fusion avec Silic en 2013, avec un portefeuille immobilier de plus de 9,1 milliards d’euros ;

– Forte rentabilité des bureaux en France et des parcs d’activités (69% des loyers du Groupe) ;

– Leader de la santé en France (portefeuille de 1,33 milliard d’euros pour les actions du Groupe ou 71 cliniques), un segment qui assure des flux de trésorerie stables avec un risque limité par des baux à long terme ;

– Rationalisation du portefeuille avec un retrait total de l’Allemagne, un retrait de la distribution et une forte valeur ajoutée à travers l’immeuble Link à Paris ;

– Augmentation régulière des dividendes.

Services aux entreprises

Les entreprises privées de sécurité sont sous pression après les attentats du 13 novembre à Paris. Ils sont confrontés à une demande pour de nouveaux types d’acteurs tels que les cafés et les restaurants. Selon l’Association nationale des compagnies de garde, les besoins sont équilibrés, contrairement aux attaques de janvier 2015.

Mais dans ce secteur, le recrutement est long et compliqué, car tous les agents de surveillance doivent suivre une formation de 140 heures et faire l’objet d’une enquête morale. Maintenant, il doit non seulement assurer le contrôle, mais aussi prendre des risques. Les entreprises privées de sécurité ont mis en place une autorité de contrôle au sein du ministère de l’Intérieur pour professionnaliser le secteur.

Pour plus d’informations sur la ligne 16 métro

Le projet de la ligne 15

Ecrire un commentaire